Jour 3 : Audition des divers rapports

Jour 3 : Audition des divers rapports

Les travaux de la neuvième session de la Conférence Annuelle du Congo Est se sont poursuivis ce mardi 15 juin 2021 à l’église locale Tokolote Motomoto dans le district ecclésiastique de KINDU Nord.

Comme il est de coutume, les travaux ont débuté par l’exhortation matinale au cours de laquelle la prédication a été assurée par le Révérend Paul NDJEKA Shango de l’Eglise locale Cité Salama. Il a tiré son sermon dans les livres de 1 Samuel 2:1-8, Galate 6:9-10, sous le thème, Que Penses-tu pour faire du bien aux autres ?

Au cours de sa prédication, le serviteur de Dieu, le Révérend Pasteur Paul Ndjeka Shango a eu l’inspiration de demander aux délégués de faire une offrande spéciale pour contribuer à la construction du restaurant des femmes méthodistes dont les travaux sont en cours.

Cette initiative a permis de percevoir sur place du cash dont le montant est évalué à 94 450 CDF + 20 USD et quelques souscriptions de 30 000 CDF, 105 USD et 5 sacs de ciment. Si vous souhaitez apporter votre contribution à cette initiative, n’hésitez pas à prendre contact avec Maman Judith Osongo Yanga pour parvenir votre contribution.

Les travaux proprement dits ayant débuté, les délégués ont assisté à la présentation des quelques pièces de pagne pour le centenaire de l’église méthodiste unie au Congo Est.  La présentation a été faite par la sœur Judith Osongo Yanga, Directrice adjointe du Centre Maman Lynn. Le prix de chaque pièce d’étoffe est fixé à 15 USD. Que celui qui veut en acquérir prenne contact avec maman Judith Osongo Yanga.

Au cours de ce deuxième jour des travaux, la coordination générale de la santé a procédé à la distribution des masques pour respecter les mesures barrières en cette période de coronavirus.

Rapport des activités laïques : 

Le rapport des activités a été présenté par le Conducteur laïc de la Conférence Annuelle du Congo Est. D’entrée de jeu, Docteur Philippe Okonda Akasa indique durant l’année ecclésiastique qui s’achève, il constate qu’il n’y a pas eu croissance parce que certains districts ecclésiastiques n’ont pas présenté leur rapport d’activité. Sur sept districts ecclésiastiques, seuls cinq ont présenté globalement leurs rapports, tandis que, s’il n’y a eu aucun rapport d’activité venant du district ecclésiastique de Kasongo-Samba, seules quelques informations superficielles sont venues de Kalima.

Dans son rapport narratif, le Conducteur laïc de la conférence annuelle du Congo Est a aussi présenté quelques grandes réalisations faites par les laïcs des divers districts ecclésiastiques durant l’année qui s’achève. Il a soulevé aussi quelques grandes difficultés auxquelles les laïcs se sont butés dans l’exercice de leurs missions pour l’avancement de l’œuvre de Dieu dans la Conférence Annuelle du Congo Est.

Après quelques préoccupations soulevées par les délégués, les responsables laïcs des divers districts ecclésiastiques qui ont participé à l’élaboration de ce rapport ont été présentés à l’assistance. Cette opération a été suivie par l’adoption de ce rapport à l’unanimité.

Rapport du département de développement communautaire

Présenté par Monsieur Okende Ungu, le rapport du département de développement est revenu sur quelques projets financés par des partenaires financiers et amis de l’église méthodiste unie à travers le monde. Parmi les projets financés durant cette année ecclésiastique nous avons :

  • Projet de construction du Temple de Longa dans le District ecclésiastique de Tunda, financé par Wesleyan Convenant Association ;
  • Micro-entreprenariat en faveur des jeunes, financé par Wesleyan Convenant Association ;
  • Formation des évangélistes et prédicateur laïcs, financé par Wesleyan Convenant Association ; 
  • Forage au Centre Maman Lynn, financé par Wesleyan Convenant Association ;
  • Equipement du centre d’encadrement des jeunes, financé par Church and Society ;
  • Forum de sensibilisation pour l’encadrement des enfants non accompagnés à Lulingu, financé par Church and Society ;
  • Table ronde éducationnelle pour l’émancipation des pygmées d’Abanga, financé par Church and Society ;
  • Promotion des femmes illettrées, financé par Connexio-Suisse;
  • Infrastructure de Bureau de Développement communautaire, financé par Connexio-Suisse.

Missionnaire Collins Etchiako

Le Missionnaire de GBGM au Congo Est, le Révérend Pasteur Collins Etchiako a présenté son rapport axé sur quatre principaux points. Après avoir relayé les salutations de sa famille et quelques méthodistes unis à travers le monde, Collins a parlé des visites virtuelles qui ont permis à plus de 26 méthodistes unis vivant aux USA de s’imprégner de la situation au Congo Est. Cette visite virtuelle a permis au missionnaire de mobiliser plus de 26 machines à coudre pour le centre maman Lynn.

Il a parlé des plusieurs autres activités qu’il a réalisées durant cette année ecclésiastique pour l’avancement de l’œuvre de Dieu dans la Région Épiscopale du Congo Est.

Collins Etchiako a sollicité l’implication de tous les méthodistes unis du Congo à pouvoir accepté de participer à toutes les réunions via la plate-forme Zoom qu’il compte organiser dans les prochains jours dans le cadre des visites virtuelles. Justement à ce sujet, il compte en multiplier dans les jours qui viennent en vue de mobiliser suffisamment des fonds pour l’avancement de l’œuvre de Dieu au sein de l’église méthodiste unie au Sein au Congo Est.

Avant de finir la présentation de son rapport, le missionnaire Collins Etchiako a exprimé ses gratitudes envers le Bishop Unda Yemba Gabriel pour l’accueil réservé dans la région épiscopale du Congo Est. Il a enfin remercié la famille Tshoso pour la nourriture lui apportée par surprise dans sa résidence ici à Kindu.

La présentation des rapports s’est poursuivie avec celui de l’Université Méthodiste Unie de Kindu, le Rapport de l’Ecole de Théologie de Tunda ainsi que le Rapport de la Coordination des Écoles Méthodistes Unies :

Dans son rapport, le Coordinateur des écoles méthodistes unies a décrié la baisse du niveau des enseignements dans les écoles méthodistes unies. Le Bishop Unda Yemba Gabriel a durci le ton par rapport à cette question. Il a indiqué qu’il n’est pas obligatoire de prendre un enfant de l’église, même si ce dernier n’est pas capable de faire son travail.

Pour l’Homme de Dieu Gabriel Unda Yemba, il faut savoir privilégier les enseignants qui sont qualifiés et qui savent bien faire leur travail.

Rapport du trésorier général de la région episcopale du Congo Est

Dans son rapport global, le Révérend Pasteur Paul Ketoka Lokondo est revenu sur divers financements extérieurs qui sont venus des divers partenaires de l’Église méthodiste unie au Congo Est. Ces fonds ont été financés dans divers départements de l’église pour l’avancement de l’œuvre de Dieu.

Le Révérend Pasteur Paul Ketoka Lokondo a aussi donné la situation des fonds reçus localement, mais également quelques grandes dépenses effectuées avec ces fonds.

Après un débat sur les finances, les travaux ont été suspendus et la reprise est prévue ce mercredi avec le rapport de la Coordination Générale de la Santé.

Jour 1 : 9ème session de la Conférence Annuelle du Congo Est

Après l’ouverture officielle ce dimanche à la mission Lokolé de KINDU, les travaux proprement dits de la neuvième session de la Conférence Annuelle du Congo ont débuté ce lundi à l’église locale Tokolote Motomoto dans le district ecclésiastique de Kindu Nord.

Les travaux sont présidés par le Bishop Gabriel Unda Yemba.

Comme il est de coutume, les travaux ont débuté par l’exhortation matinale qui a connu la prédication du Révérend Pasteur Alengo Putchu Kohani, Surintendant du District Ecclésiastique de Kibombo.

Il a tiré sa prédication dans les livres de Luc 17:3-6 et Corinthiens 13:13 sous le thème « Frères, à cause de quoi vous perdez la foi ? »

Les travaux proprement-dits ont débuté avec la vérification du quorum et l’appel nominal de tous les délégués. Il ressort de cette vérification que sur plus de 580 délégués attendus, 514 ont rehaussé de leur présence à ces assises.

Après la vérification du quorum, s’en est suivi le relais de quelques informations et salutations envoyées par les Frères et Sœurs en Christ des autres conférences ou régions épiscopales méthodistes unies.

Le règlement de la conférence a été lu par le Secrétariat. Les délégués ont apporté leur amendement. Quelques dispositions ont été expliquées et clarifiées. Parmi les grandes dispositions on peut citer notamment, le port des masques qui a été rendu obligatoire, contexte Covid-19 oblige.

Avant de clôturer cette première journée, les délégués ont suivi le rapport du collège des Surintendants des Districts. Présenté en swahili par le Surintendant du District ecclésiastique de Kindu Sud, le Révérend Pasteur Kalema Tambwe, ce rapport narratif retrace quelques réalisations et activités de routine de sept surintendants des districts ecclésiastiques de la Conférence Annuelle du Congo Est.

Ouverture officielle de la 9ème session de la Conférence Annuelle du Congo Est

Ouverture officielle de la 9ème session de la Conférence Annuelle du Congo Est

L’ouverture de la neuvième session de la Conférence Annuelle du Congo Est a été caractérisée par un culte auquel plusieurs personnalités ont pris part.

Parmi ces autorités politico-administratives, le Gouverneur ad intérim de la province du Maniema Excellence Monsieur ….. qui s’est fait accompagné des quelques membres du Gouvernement provincial.

Quelques responsables des confessions religieuses sœurs ont également rehaussé de leur présence à ce culte d’ouverture des travaux de la 9ème session de la Conférence Annuelle du Congo Est.

Il s’agit de Mgr. Musafiri Président de l’Eglise du Christ au Congo dans la province du Maniema, le représentant de l’évêque Catholique du diocèse de Kindu ainsi que d’autres personnalités des églises chrétiennes et musulmanes de la province du Maniema.

Trois temps forts ont marqué cette cérémonie d’ouverture officielle de la neuvième session de la Conférence Annuelle du Congo Est. D’abord l’inauguration de l’orphelinat méthodiste uni de Kindu, en suite l’offrande pour assister nos frères de Goma meurtris par l’éruption du volcan Nyiragongo, l’octroi de micro crédit aux femmes des pasteur, la remise de la moto dans le cadre du programme d’appui au micro entreprenariat des jeunes et enfin la remise des kits de réinsertion aux lauréats qui ont satisfait au centre de méthodiste uni de formation professionnelle Maman Lynn de Kindu.

Dédicace de l’Orphelinat

La cérémonie inaugurale a connu la participation de toutes les autorités politico-administratives provinciales et quelques Chefs des confessions religieuses dans la province du Maniema.

Le ruban a été coupé par l’Évêque Méthodiste Uni de la Région Episcopale du Congo Est, Mgr. Gabriel Unda Yemba. L’Homme de Dieu a aussi aspergé de l’eau bénite sur le bâtiment en signe de bénédiction.

Construit grâce au financement de GBGM, l’orphelinat méthodiste uni de Kindu est le nouvel abri des orphelins jusqu’ici encadrés dans des familles d’accueil des fidèles méthodistes unis.

Culte d’ouverture

Ayant connu la participation de toutes les personnalités sus évoquées, le culte d’ouverture de la neuvième session de la Conférence Annuelle du Congo a connu la modération du Révérend Pasteur Ndjeka Shango Paul Evangéliste de la Région Episcopale du  Congo Est et la prédication du Révérend Collins Echi Ako, missionnaire de GBGM accredité au Congo Est.

La Bonne Croissance, Jean 15:1-5

Dans sa prédication tirée dans l’évangile selon Jean 15:1-5, le prédicateur du jour, le Révérend Collins Echi Ako a prêché sur la croissance spirituelle. 

Voici l’essentielle de sa prédication :

Aujourd’hui il est possible de mesurer presque tout, la taille, le poids, le niveau de sucre dans le sang, la pression artérielle, etc 

Est-il possible de mesurer la croissance spirituelle ? Si il nous arrive de mesurer notre croissance spirituelle, quel sera le constat ? Sommes-nous entrain de croître en tant que chrétien ou de décroître ? Quelles sont les conséquences ou le produit de notre bonne croissance ? 

Notre sermon de ce jour nous propose un outil pour mesurer notre croissance spirituelle. Cet outil est axé sur quatre points : 

  1. Demeurer dans la parole de Dieu  
  2. La prière avec fois 
  3. Le témoignage  
  4. La relation avec d’autres chrétiens et l’eglise 

Si ses éléments sont effectifs dans notre vie chrétienne nous allons produire ce que l’apôtre Paul décrit dans le livre de Galates dans son chapitre 5 comme les fruits de l’esprit ;la bonté , la patience, l’amour, etc. Paul nous enseigne que le contraire des fruits de l’esprit sont les œuvres de la chair ; les querelles, l’animosité,etc 

A ce culte d’ouverture solennelle des assises de la conférence annuelle du Congo Est nous allons consacré l’orphelinat nouvellement construit, donner des machines à coudre et quit de réinsertion à plus de 50 filles,jeune femme et mamans, etc. Tout cela a été possible parce qu’il y a encore des personnes dans notre région épiscopale qui prient avec foi, qui demeurent dans la parole de Dieu et que leurs vies chrétiennes produisent les fruits de l’esprit. Les fruits de la chair ne contribuent pas à la bonne croissance. Les fruits de la chair ne peuvent pas produire ce que nous sommes en train de vivre aujourd’hui.

Proclamation des lauréates du Centre Maman Lynn et Remise des Kits d’auto-prise en charge aux lauréates

La cérémonie de proclamation des résultats a été suivie de la remise symbolique des kits de réinsertion et auto-prise en charge aux 80 femmes qui ont satisfait aux évaluations après plus de six mois de formation et d’apprentissage des divers métiers au Centre Maman Lynn.

Plus de 80 femmes avaient commencé la formation. Parmi elles figurent les femmes des pasteurs, les victimes des violences sexuelles et les plus démunies. Elles apprennent divers métiers parmi lesquels, la pâtisserie, l’art culinaire, la religion, la couture, …

Chaque bénéficiaire a eu un kits de réinsertion composé d’une machine à coudre, cinq kilogrammes de farine de froment, deux kilogrammes de sucre, cinq litres litre d’huile végétale et un kilogramme de soude caustique.

Dans son mot de circonstance juste avant la cérémonie de remise officielle, le Docteur Marie-Claire Unda Manafundo a salué les efforts de Mgr. Gabriel dans la mobilisation des kits de réinsertion remis aux lauréates grâce à ses contacts dans la grande famille méthodiste unie à travers le monde et en particulier aux USA.

Remise des microcrédits aux femmes des pasteurs 

Dans le but d’encourager l’entreprenariat local des femmes des pasteurs et autres en particulier celles en situation difficile et abandonnes, l’église propose des microcrédits aux femmes et remise de moto aux jeunes. Au cours de culte d’ouverture de la neuvième session de la conférence annuelle du Congo Est, le Bishop Gabriel Unda Yemba a procédé à la remise symbolique d’une importante somme d’argent aux femmes en vue qu’elles se lancent dans le petit commerce et subvenir à leurs besoins ainsi que ceux de leur famille respective.

Remise d’une moto micro entreprenariat aux jeunes 

Toujours dans le souci d’encourager les jeunes à l’entreprenariat, l’église méthodiste unie a procédé ce dimanche à la remise d’une moto à un autres jeune qui se lance dans le taxi-moto. C’est la deuxième fois que l’église remet une moto aux jeunes. La première a été remise six mois plutôt à un autre jeune. 

Le système mis en place est basé sur le crédit-bail établie sur six mensualités. Le fonds remboursés par ce jeune va permettre d’acheter une nouvelle moto pour un autre jeune.

Discours d’ouverture de la Conférence Annuelle du Congo Est : Mgr Gabriel UNDA YEMBA

Après avoir remercié Dieu pour sa grâce parce qu’il a permis à ce que ces assises se tiennent, le Bishop Gabriel Unda Yemba a rendu les hommages au Président de la République ainsi qu’aux Autorités Provinciales pour leurs efforts dans la sécurisation de la population en cette période de résurgence de l’insécurité dans la ville de Kindu.

Dans ce discours d’ouverture, l’Homme de Dieu a axé s’est attaché à décortiquer le thème tiré de l’évangile de Luc 2 :58 que voici « Croissons en paroles et en actes »

De fil en aiguille, Mgr. Gabriel Unda Yemba s’est attaché avant tout à clarifier les contours de cette thématique, ensuite, il a montré par une analyse discursive la situation générale de l’Eglise au cours de cette année préparatoire de l’événement central qu’est « le Centenaire de l’Eglise Méthodiste Unie à l’Est du Congo ».

L’intégralité du discours du Bishop Unda est à retrouver en cliquant ici

Mot de Son Excellence Monsieur le Gouverneur de Province

 

Dans son mot, le Chef de l’Exécutif provincial du Maniema a remercié l’Église méthodiste unie pour les efforts dans l’encadrement des diverses couches de la population en tant que partenaire de l’Etat. Son Excellence Affani Idrissa Mangala a rassuré tous les méthodistes de l’accompagnement du Gouvernement provincial du Maniema dans toutes les actions que mènent l’église pour le développement de la province du Maniema. C’est que l’autorité provinciale a instruit sur place le Ministre provincial ayant dans ses attributions les affaires foncières de faire tout pour que l’église soit rétablie dans ses droits et qu’une partie de sa concession spoliée par des constructions anarchiques soit restituée à l’église dans l’immédiat. Cette décision du Gouverneur ad intérim a été accueillie sous les acclamations des fidèles présents à ce culte d’ouverture.

Juste avant la fin de la journée, une offrande pour la population de Goma sans distinction a été faite pour leur venir au secours. Le Bishop Gabriel Unda Yemba va s’y rendre en personne dans les jours qui viennent en vue d’apporter cette assistance.

Comité Exécutif : 

Les assises ont démarré par la vérification du quorum des participants à travers l’appel nominal des participants effectué par le secrétariat du comité exécutif.

Après vérification du quorum, il s’avère que sur plus de 80 membres, une soixantaine ont rehaussé de leur présence aux travaux du comité exécutif.

Le Bishop Unda Yemba a repris la parole en relayant les salutations de ses collègues Évêques envers les délégués.

Les points suivants ont ensuite été traités au cours de ce comité exécutif.

  • Les rapports financiers des divers Surintendants des Districts ;
  • Lecture et évaluation du niveau de respect des diverses résolutions ;
  • Evaluation de la contribution de 1 USD

En pleine activité d’évaluation des contributions de 1 USD, les délégués ont exigé que les rapports présentés de manière globale soient un peu plus détaillés afin de faciliter la compréhension. C’est ainsi que les membres ont décidé de se réunir mercredi prochain, le temps que le rapport soit élaboré de manière détaillée.

Le Bishop Unda Yemba Gabriel a suspendu momentanément les assises suivi d’une prière de bénédiction.

Discours d’ouverture de la Conférence Annuelle du Congo Est : Mgr Gabriel UNDA YEMBA

Discours d’ouverture de la Conférence Annuelle du Congo Est : Mgr Gabriel UNDA YEMBA

DISCOURS DE MONSEINGNEUR UNDA YEMBA GABRIEL, EVEQUE RESIDENT ET REPRESENTANT LEGAL DE LA 81ème COMMUNAUTE METHODISTE UNIE AU CONGO EST A L’OCCASION DE LA CEREMONIE D’OUVERTURE DE LA 9ème SESSION ORDINAIRE DE LA CONFERENCE ANNUELLE DU CONGO EST TENUE A KINDU, TOKOLOTE MOTOMOTO DU 13 AU 19 JUIN 2021

  • Excellence Monsieur le Gouverneur de la Province du Maniema;
  • Honorable Présidente de l’Assemblée Provinciale du Maniema ;
  • Excellence Monseigneur le Président Provincial de l’Eglise du Christ au Congo ;
  • Excellence Archevêque et Evêque de Kindu de l’Eglise Anglicane ;
  • Honorables Députés provinciaux ;
  • Excellence Messieurs les Ministres Provinciaux ;
  • Messieurs les Membres du Conseil Provincial de Sécurité ;
  • Révérendes et Révérends Représentants des Eglises Sœurs ;
  • Monsieur le Maire de Kindu ;
  • Révérends Surintendants de Districts ;
  • Monsieur le Bourgmestre de Mikelenge ;
  • Révérendes et Révérends Pasteurs et chers Collègues ;
  • Mesdames, Mesdemoiselles et Messieurs ;
  • Distingués Invités, à vos titres et qualités, tout protocole observé ;

Que la grâce et la paix de notre Seigneur et Sauveur Jésus – Christ soient avec vous !

De prime abord, je voudrais exprimer ma joie de présider, une fois de plus cette triple cérémonie d’ouverture de la 9ème Session de la Conférence Annuelle du Congo Est, de la dédicace de l’orphelinat Méthodiste Unie de Kindu et de la clôture de la troisième promotion de la formation des femmes vulnérables et stigmatisées du Centre Maman Lynn à Kindu.

C’est pourquoi, je m’empresse de souhaiter la bienvenue à tous nos invités et à toute l’assistance qui, de manière tout à fait spontanée, ont daigné répondre à mon invitation. Vous voudriez bien vous sentir à l’aise parce que la 81ème Communauté Méthodiste Unie au Congo Est, ma Région Episcopale, se réjouit chaque fois qu’elle vous reçoit, car pareilles circonstances lui offrent l’occasion de démontrer son hospitalité.

Avant tout développement, gloire soit rendue à l’Eternel Dieu Tout-Puissant, Maître des temps et des circonstances qui, par sa grâce, nous a tous gardés malgré les temps durs que traverse notre beau pays, la RD-Congo en général et notre Conférence Annuelle en particulier.

Je ne peux m’empêcher de louer les efforts de l’autorité suprême du pays, j’ai cité Son Excellence Monsieur Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, le Président de la République Démocratique du Congo et Chef de l’Etat qui garantit la paix sans laquelle cette cérémonie ne saurait être organisée. Je félicite les autorités politico-administratives provinciales qui se battent nuit et jour pour mettre fin à cette insécurité urbaine grandissante qui refait surface à Kindu depuis quelques semaines.

  • Excellence Monsieur le Gouverneur de Province ;
  • Honorable Présidente de l’Assemblée Provinciale ;
  • Excellence Monseigneur le Président Provincial de l’Eglise du Christ au Congo ;
  • Excellence Archevêque et Evêque de Diocèse de Kindu de l’Eglise Anglicane ;
  • Distingués Invités ;

En ce début de ce mot, je porte à votre connaissance qu’au cours de cette année ecclésiastique, notre Conférence Annuelle a perdu plusieurs de ses dignes fils et filles, parmi lesquels nos frères et sœurs tués, assassinés à l’Est, calcinés par le volcan et aussi ceux emportés par la maladie à corona virus. Je citerai à titre purement exceptionnel : le Rév. Pasteur ETONGA OLUWEMBO du District de Tunda, Papa Jean MUHINA dit Lufungula 1er du District de Kindu-Nord, Fr. Papy NDJEKA OKATCHA dit Pichen de Kindu-Sud et Directeur MUTENDELA NGUMBI, Chef laïc de District de Kalima. Sur ce, je vous prie de vous lever pour observer une minutes de silence en leur mémoire. Merci.

Pour la 9ème session ordinaire, ma communication de ce jour s’attachera à décortiquer le thème tiré de l’évangile de Luc 2 :58 que voici « Croissons en paroles et en actes »

De fil en aiguille, je m’attacherai avant tout à clarifier les contours de ma thématique, ensuite, je montrerai par une analyse discursive la situation générale de l’Eglise au cours de cette année préparatoire de l’événement central qu’est « le Centenaire de l’Eglise Méthodiste Unie à l’Est du Congo ».

Le concept « croitre » se veut éminemment polysémique. Dans notre contexte, croitre correspond à se développer jusqu’à maturité, augmenter en qualité et en volume. Le développement renvoie au fait d’un état initial ou inférieur évolue vers un état plus haut ou plus élaboré. Il s’agit d’aller de l’avant, de réaliser des avancées significatives dans l’exécution de notre tâche qu’est « l’évangélisme social ».  Le corollaire du développement étant le succès, il s’agit de l’augmentation de l’activité dans l’ensemble de notre Eglise sur tous les plans : l’évangélisation, la santé et l’éducation en général.

En effet, ces assises de la 9è session ordinaire de la Conférence Annuelle du Congo Est qui s’ouvrent ce jour, se tiennent dans un environnement exceptionnel de l’histoire de notre pays en général et de la Région Episcopale du Congo Est en particulier.

L’Est de la République Démocratique du Congo, mon champ missionnaire est devenu aujourd’hui un espace où se vit toute sorte de calamités et des violences de tout genre: d’un côté les maladies virales comme maladie à virus Ebola et à corona virus,  de l’autre des tueries, des assassinats ciblés continuent à décimer notre population. Je saisis cette occasion pour remercier toutes les autorités et les partenaires impliqués dans la lutte contre ces pandémies pour tous les efforts fournis quant à ce. Malheureusement, l’espoir s’est estompé par la résurgence de la 3è vague. C’est pourquoi, je me dois de vous demander tous le respect strict des mesures barrières édictées par l’Etat Congolais et l’Organisation Mondiale de la Santé pour votre protection et la protection de votre entourage. Continuons donc à intercéder auprès de Dieu Tout-Puissant pour la fin de cette pandémie car rien et alors rien ne lui est impossible.

  • Excellence Monsieur le Gouverneur de Province ;
  • Honorable Présidente de l’Assemblée Provinciale ;
  • Excellence Monseigneur le Président Provincial de l’Eglise du Christ au Congo ;
  • Excellence Archevêque et Evêque de Diocèse de Kindu de l’Eglise Anglicane ;
  • Distingués Invités ;

L’avènement du nouveau gouvernement et l’instauration de l’Etat de siège inaugurent une nouvelle ère d’espoir de tout un peuple meurtri par ces atrocités ignobles. Mon souci le plus ardent est que la situation sociale de notre population soit  améliorée sensiblement : les magistrats, les fonctionnaires, les enseignants, les policiers et les militaires soient rémunérés, et que la paix soit réellement réinstaurée et que l’insécurité appartienne désormais au passé.

Comme si cela ne suffisait pas, voilà aujourd’hui encore la nuit du 22 au 23 mai, le peuple de Goma a vécu une nuit cauchemardesque, l’éruption volcanique de Nyiragongo est venue troubler la quiétude en calcinant nos frères et nos sœurs, en emportant tous les biens contraignant encore une fois de plus notre population à la vie d’errance à l’intérieur comme à l’extérieur du pays.

Conscient et consterné par cette situation comme premier berger de l’Eglise Méthodiste Unie du Congo Est, je vous exhorte non seulement de lire l’Epitre de 1 Jean 3 :16-17 mais aussi et surtout de la méditer pour une mobilisation automatique dans l’élan de compassion et de solidarité dont la conséquence logique est dans ce verset de l’Evangile de Luc 3 : 11 qui dit « Que celui qui a deux tuniques partage avec celui qui n’en a point, et que celui qui a de quoi manger agisse de même ».

La grâce de Dieu se manifestera en nous, si nous agissons tous avec amour envers nos frères et sœurs en souffrance à Goma. A ce sujet, dès que j’ai appris cette triste nouvelle, avec l’aide de nos partenaires Connexio – Suisse et United Methodist Commited on Relief, en sigle, UMCOR, j’ai dépêché une équipe pour une première assistance en vivres et non vivres à tout le monde sans distinction aucune. Maintenant avec votre contribution aujourd’hui et de la Conférence Annuelle des Provinces Equato-Orientale, je vais moi-même me rendre à Goma compatir avec nos frères et sœurs au malheur qui les a frappés.

  • Excellence Monsieur le Gouverneur de Province ;
  • Honorable Présidente de l’Assemblée Provinciale ;
  • Excellence Monseigneur le Président Provincial de l’Eglise du Christ au Congo ;
  • Excellence Archevêque et Evêque de Diocèse de Kindu de l’Eglise Anglicane ;
  • Distingués Invités ;

La Conférence Annuelle du Congo Est se tient au moment où l’Eglise Méthodiste Unie se trouve à la croisée du chemin. D’abord, par cette pandémie à corona virus qui fait que toutes les assemblées soient reportées. Dans cette veine, la tenue des réunions à tous les niveaux a subi de modification de calendrier : la Conférence Générale initialement prévue en mai 2020 à Minnesota/ Minneapolis  aux USA a été reportée deux fois jusqu’en août 2022 tandis que la Conférence Centrale viendra juste après les assises de cette grande et suprême assemblée législative. Au cours de cette session de la Conférence Générale de 2022, les options seront levées sur  l’implosion de l’Eglise Méthodiste Unie ou non.

Par ailleurs, je saisis cette occasion pour demander à tous les fidèles de rester sereins et de ne pas céder à des manipulations non conformes à la discipline de l’Eglise Méthodiste Unie qui, du reste, est une et indivisible jusqu’au dénouement du conflit qui oppose les progressistes aux traditionnalistes.

C’est pour anticiper les conséquences négatives qui peuvent découler de toute cette guéguerre qui augure un lendemain incertain. Tout en étant pas prophète de mauvais présage mais en leader visionnaire, j’avais initié des projets dans le cadre de la vision « Levons-nous et bâtissons avec Christ ». Nous avions ensemble décidé la reconstruction de notre Région  avec 1$ par mois par fidèle.

Dans huit mois pratiquement, l’Eglise Méthodiste Unie au Congo Est va totaliser cent ans d’existence depuis que le premier missionnaire a foulé le sol de la Province du Maniema à Tunda dans la chefferie des Ankutshu, territoire de Kibombo. Avec l’aide de Dieu, Maitre des temps et des circonstances, cet événement du Centenaire du Congo Est sera célébré avec faste à la dimension nationale et internationale au mois de Février 2022 à Tunda. Les missionnaires ont bravé les intempéries, les forêts et savanes aux animaux féroces  en traversant notre pays de l’Ouest à l’Est, pour nous apporter l’Evangile de Jésus-Christ, l’éducation en général et les formations sanitaires.

Si eux, l’ont fait pour l’amour envers nous, il ne reste qu’à nous de pérenniser ces acquis cent ans après.

  • Excellence Monsieur le Gouverneur de Province ;
  • Honorable Présidente de l’Assemblée Provinciale ;
  • Excellence Monseigneur le Président Provincial de l’Eglise du Christ au Congo ;
  • Excellence Archevêque et Evêque de Diocèse de Kindu de l’Eglise Anglicane ;
  • Distingués Invités ;

Comme je l’ai annoncé au début de ma communication, la cérémonie de ce jour comporte trois évènements dont la dédicace de l’orphelinat, la clôture de la formation des femmes vulnérables du Centre Maman Lynn et l’Ouverture solennelle de la 9è session de la Conférence Annuelle du Congo Est.  Les trois évènements  s’inscrivent dans le cadre de l’Evangélisme social.

En effet, pour pérenniser les acquis nous légués par les missionnaires, j’ai pensé que l’encadrement des orphelins était à la fois une recommandation biblique et une obligation sociale. Depuis plusieurs années, les orphelins étaient jusque-là hébergés par les fidèles de l’Eglise Méthodiste Unie. Il était donc normal que nous puissions leur construire une habitation au sein de la Mission pour qu’ils grandissent dans la chaleur chrétienne missionnaire.

Dorénavant, ils seront rassemblés ici après l’équipement total de la maison. Je vous informe en passant, que la prochaine étape est la construction d’un bâtiment de ce genre à Kisangani d’autant plus que le Congo Est c’est-à-dire le Maniema vient d’acquérir un endroit où loger les orphelins, la Conférence du Kivu à Goma, les orphelins en avaient déjà depuis huit ans.

S’agissant de la clôture de l’année au Centre Maman Lynn, un Centre d’auto prise en charge  des femmes vulnérables, stigmatisées et abandonnées, il s’est agi de proclamer ces femmes et leur doter des kits d’auto-prise en charge pour leurs réinsertion dans la société. Non seulement, elles ont été formées à des activités ménagères mais se prendre en charge et trouver un préfinancement demeure une obligation de mon Eglise. Cette promotion est la troisième et lorsque ces femmes terminent, l’Eglise s’efforce de leur donner les moyens pour démarrer une nouvelle vie. C’est dans ce cadre aussi d’auto-prise en charge que le Centre Maman Lynn remet des microcrédits aux femmes des pasteurs et même quelques motos pour l’occupation des jeunes désœuvrés.

  • Excellence Monsieur le Gouverneur de Province ;
  • Honorable Présidente de l’Assemblée Provinciale ;
  • Excellence Monseigneur le Président Provincial de l’Eglise du Christ au Congo ;
  • Excellence Archevêque et Evêque de Diocèse de Kindu de l’Eglise Anglicane ;
  • Distingués Invités ;

Loin de moi l’intention de retracer le bilan de toutes les activités de l’Eglise dans tous les aspects. Toutefois, j’ai le grand plaisir de vous annoncer la fin des travaux de construction du grand hôpital à Tunda. L’hôpital qui a vu naître vers les années 1950 – 1960 tous les indiens, les pakistanais, les chypriotes, les grecs et portugais qui vivaient au Maniema, vient de revêtir sa belle et nouvelle robe avec l’appui de notre partenaire Global Health – GBGM. Si rien ne nous bloque, je pense inaugurer ce bel édifice après toutes les sessions de Conférences Annuelles en Août 2021, comme tous les autres Centres Hospitaliers qui attendent leurs remises officielles au cours de la même période. Il s’agit de Centre de Santé de Ngomu dans le District de Kasongo Samba, Osio dans la Tshopo et Baraka au Kivu.

A Kibombo, la construction de la cathédrale est en cours. Pour votre gouverne, l’évangélisation du Congo Est est partie de Tunda et puis Kindu avant d’atteindre Kibombo. Beaucoup d’autres églises sont en construction au Congo Est, au Kivu et à la conférence Equato-orientale.

Enfin, cette session nous offre une occasion de nous regarder dans le rétroviseur et nous évaluer où étions-nous depuis 2012, où sommes-nous aujourd’hui et où allons-nous après cent ans. Il n’est pas important pour nous de multiplier les résolutions sans que celles-ci soient exécutées. C’est pourquoi, cette session va éluder certaines étapes habituelles pour une évaluation systématique de notre devise « levons-nous et bâtissons avec Christ » avec la contribution de 1$ et le niveau d’exécution de la collecte de la dime. Il en est de même de certains rapports qui ne seront pas lus mais versés directement dans les commissions pour traitement. Cependant, le gros de temps sera consacré à l’évaluation systématique de nos activités, gage de notre évangélisme social. Croissons en actes et non en paroles ne saura rester un vrai slogan mais un état d’esprit véritablement vécu. Cent ans d’âge est la période de la pure maturation, période où nous devons être à même de nous prendre en charge même si la mondialisation nous exige la collaboration avec d’autres organisations nationales et internationales, d’autres Eglise sœurs du Congo et du monde.

J’exhorte donc à tous les membres de la Conférence Annuelle d’être assidus aux travaux car l’avenir de notre Eglise en dépend.

Ainsi donc, conformément à la section 9 du paragraphe 601 à 609 du livre de discipline générale de 2016 de l’Eglise Méthodiste Unie, au nom de tous les Evêques de l’Eglise Méthodiste Unie dans le monde, et au mien propre, je déclare ouverts les travaux de la 9ème session ordinaire de la Conférence Annuelle du Congo Est.

Je vous remercie.

Mgr Gabriel UNDA YEMBA

2ème jour de la 7ème session de la Conférence Annuelle du Congo Est : présentation des divers rapports

2ème jour de la 7ème session de la Conférence Annuelle du Congo Est : présentation des divers rapports

Les travaux de la conférence annuelle du Congo Est se poursuivent avec la présentation des divers rapports. Nous sommes au 2ème jour des travaux.

Méditation Matinale

Le Révérend Martin Kasongo prêche au deuxième jour de la 7ème session de la conférence annuelle du Congo Est qui s’est tenue à Kibombo à l’église locale Cité. Le Révérend Martin Kasongo a tiré sa prédication dans le livre de 1 Samuel 2 :30 sous le thème « J’honore celui qui m’honore »  .Photo by Chadrack Londe

La méditation matinale a connu la prédication de l’évangéliste de la Région Episcopale du Congo Est. Le Révérend Martin Kasongo a tiré sa prédication dans le livre de 1 Samuel 2 :30 sous le thème « J’honore celui qui m’honore »

Dans son sermon, le Prédicateur indique le fait que Dieu soit prêt à bénir, à élever et faire du bien à tout le monde. Par conséquent, il n’est pas nécessaire de chercher les interventions des gens pour son élévation et ses bénédictions.

Dieu est jaloux de ses biens. Nous ne sommes là que pour gérer et assurer la garde. Ne pas bien gérer ces choses revient à le mépriser. Le Prédicateur indique aussi que bien gérer tout ce qui est Dieu revient à l’honorer. Lui-même Dieu dit que celui qui m’honore, je vais l’honorer aussi.

La Bible dit dans le livre de Malachie 1 :6 Dieu s’inquiète du fait que son peuple ne lui donne pas le respect dû à son rang en lui apportant les offrandes insignifiantes. Celui qui veut honorer Dieu doit offrir en conséquence et des choses qui lui plaisent.

Présentation des rapports des divers départements

Les délégués viennent de suivre le rapport du collège des Surintendants. La présentation a été faire le Rév. Kalema Tambwe Antoine.

Le rapport du département de l’éducation chrétienne a été présenté par le Rév. Ndjeka Shango Paul. Parmi les grandes réalisations de ce département, nous notons l’organisation des plusieurs séminaires de formations et remise niveau, la rédaction des divers calendriers ainsi que des activités de traductions des documents.

Le Département de projet a aussi présenté son rapport. La lecture a été faite le Chef de ce département, le Rév. Omba Djamba. Ce dernier indique des projets sont en cours de financement dans la Région Episcopale du Congo Est. On peut noter parmi les réalisations de ce département l’obtention du financement d’un programme de formation de 3 ans auprès de Connexio. Ce programme concerne les femmes du Centre d’alphabétisation Maman Lynn Center. On peut aussi noter l’organisation d’une rencontre des Surintendant à Goma dans la conférence Annuelle du Kivu. Dans cette conférence, un projet sur l’investissement dans l’être humain est aussi financement par Connexio.

Le Rév. Langé Avilo a présenté le rapport de l’école théologique de Tunda. Tandis que le Rév. Célestin Lohalo a présenté le rapport du département juridique de la Région Episcopale du Congo Est. Dans son rapport, ce dernier a soulevé la nécessité de disposer tous les terrains et concessions de l’église méthodiste des documents juridiques valables pour les sécuriser. Il a évoqué également la nécessité de renouveler les contrats de nos propriétés parce que la plupart d’entre ces contrats sont sur le point d’expirer.

Parmi d’autres réalisations, le département juridique indique avoir assisté plusieurs fidèles, mais également dans certaines affaires judiciaires opposant l’église méthodiste unie à d’autres parties.

Le rapport du Département de Publication a été présenté par le Rév. Hilaire Kibatuli, Chef de ce département. Des activités de productions, en passant par la duplication des divers documents pour finir par la vente des divers livres, ce département des grandes réalisations cette année. Il est cependant buté à des difficultés au manque des matériels adaptés pour la production des divers documents, manque de la culture de lecture chez certains méthodiste unis de la Région Episcopale du Congo Est. Le Directeur de Publication pense créer des séances de sensibilisation pour faire comprendre à diverses personnes l’importance de la lecture. Il pense également mettre en place un mécanisme de collaboration entre le département de publication et l’Université Méthodiste Unie de Kindu dans la production des travaux scientifiques des étudiants.

De retour à la pause, les rapports suivants ont été présentés :

–          Le rapport du Ministère Ordonné, présenté par le Rév. Kibushi Ngandu. Ce dernier a remercié l’Evêque Unda d’avoir habillé toutes les femmes des Pasteurs de la Conférence. Il a en suite des plaintes qui ont été traitées au sein du comité du Ministère ordonné.

–          Le rapport du Surintendant de l’école du Dimanche présenté par Papa Kasongo.

–          Le rapport du Département de l’évangélisation présenté par le Pasteur Martin Kasongo.

–          Maman Nyande a fait la restitution de son voyage à Washington où elle a pris part à la

Premier jour de la 7ème session de la Conférence Annuelle du Congo Est : Culte d’ouverture et comité exécutif

Premier jour de la 7ème session de la Conférence Annuelle du Congo Est : Culte d’ouverture et comité exécutif

Vue extérieure de l'église locale cité dans le District de Kibombo où se tient les travaux de 'à 7ème session de la conférence annuelle du Congo Est. Photo bya Chadrack Londe

Vue extérieure de l’église locale cité dans le District de Kibombo où se tiennent les travaux de la 7ème session de la conférence annuelle du Congo Est. Photo bya Chadrack Londe

Les travaux de la 7ème session de la Conférence Annuelle du Congo Est ont débuté ce dimanche 7 juillet 2019 à l’église locale cité dans le district de Kibombo.

Pour cette premier journée, un culte d’ouverture a été organisé suivi du mot d’ouverture par l’Evêque Unda, en suite le comité exécutif a été réuni.

Culte d’ouverture

La prédication a été faite par le Bishop Unda. Il a tiré son sermon dans les livres de Jean 5:1-9 et Ésaïe 23:1 sous le thème « Jésus Christ est la solution à nos problèmes »

Jésus Christ reste la solution à tous nos problèmes. Il n’y a personne d’autres. Nous ne devons pas compter sur des parasols, il ne faut compter sur une personne humaine, car cette dernière peut vous décevoir. Vous pensez que lorsque vous avez des parasols, vous ne serez pas brûlé ou vous exposer au soleil. Vous vous trompez, car Jésus-Christ reste l’unique parasoll dans notre vie.

Aujourd’hui, notre pays et notre monde est rempli des antivaleurs ; même dans les activités l’église, dans nos écoles, hôpitaux, les uns commencent à exiger des contrepartie, les chèvres et des pots de vins pour parvenir à engager quelqu’un.

Un autre constat que j’ai fait ce qu’aujourd’hui, certains jeunes veulent remplacer les personnalités qui les ont précédés dans les structures. Certains tout simplement parce qu’ils ont des parasols. Ils se servent de ces parasols pour chercher à remplacer les autres. Pourtant, nombreux d’entre eux n’ont pas encore l’expérience nécessaire pour mener à bien les tâches qui leur seraient confiées.

Je vous appelle à la patience. Vous qui n’avez rien aujourd’hui, c’est Jésus-Christ qui va vous donner ce dont vous avez besoin. Le paralytique a attendu durant plusieurs années avant de recevoir la guérison de la part de Jésus-Christ. Il a passé 38 ans. Jésus n’a pas tenu compte de la rapidité pour se jeter dans l’eau, mais il l’a guéri.

Esaïe 43:27, Dieu nous dit que nous avons de la valeur aux yeux de Dieu. Jésus nous donne la même considération. Il ne considère personne avec beaucoup plus de valeurs que l’autre. Nous avons la même valeur à ses yeux, c’est pourquoi, la Bible nous dit que Jésus s’est intéressé au paralytique.

En 2016, alors que j’étais en Allemagne où j’ai assisté à la commémoration de la chute des Nazis, un soldat venu de l’Australie a témoigné avoir tué 20 juifs, mais il le regrette, il a pleuré et a demandé pardon à Dieu.

Au regard de la situation sécuritaire que nous vivons dans notre pays, à l’Est surtout et partout il y a l’insécurité, nous trouvons que cela est inacceptable.

La Bible nous dit que si vous pêchez, continuez à le faire, continuez à tuer, mais il va arriver un jour ou vous allez subir le même sort. Tout se paie ici bas. Par rapport à Adolphe Hitler qui a persécuté les juifs, renseignez-vous sur ce qu’il a subi; aujourd’hui l’on ne sait même pas où se trouve sa tombe. Ceci pour vous dire que tout ce que vous faites subir aux autres, vous allez subir le même sort. Tout ce qui est nécessaire et vous reste à faire, c’est prendre la décision d’abandonner ce que vous faites pour vous confier à Jésus Christ.

Que je sois catholique, musulman ou encore protestant, la seule solution est notre Seigneur et Sauveur Jésus-Christ. C’est lui qui nous a dit, venez venez à moi, vous tous qui avez des fardeaux et je vous donnerai du repos.

Que Dieu bénisse sa parole.

Discours d’ouverture du Bishop Unda Yemba Gabriel

Bishop Unda Yemba Gabriel prononce son discours d’ouverture de la 7ème session de la Conférence Annuelle du Congo Est. Ces assises se sont tenues à l’église locale Cité dans le district ecclésiastique de Kibombo. Photo by Chadrack Londe

Dans son speech, l’Evêque Méthodiste Unie de la Région Episcopale du Congo Est a rendu grâce Dieu avant de rappeler que ces assises se tiennent immédiatement après les élections générales en république démocratique du Congo et qui ont abouti à l’alternance du pouvoir à la tête du pays, la RDC.

« Aucun pays n’accordait la chance à notre pays à des élections qui se termineraient sans bain de sang et mort d’hommes, personne ! tout le monde pensait que ça sera la fin de la RDC et qu’on va la rayer de la carte du monde » a indiqué le Bishop Unda.

L’homme de Dieu pense que l’organisation des élections sans bain de sang est l’expression de la maturité politique des acteurs de la RDC et souhaite que cette situation paisible puisse continuer ainsi, avant de féliciter le nouveau président de la République Démocratique du Congo et le souhaiter un fructueux mandat.Le Bishop Unda pense que cette altérnance à la tête du pays va apporter le changement en RDC.

Le Bishop Unda pense que cette altérnance à la tête du pays va apporter le changement en RDC.

Mgr. Unda Yemba Gabriel a félicité le nouveau Gouverneur de la province du Maniema pour son élection à la tête de la province du Maniema.

‘’Nous profitons de cette occasion qui nous est offert pour féliciter le nouveau Gouverneur élu d’une manière particulière et exceptionnelle son Excellence Monsieur le Gouverneur de la province du Maniema, #AuguyMusafiri qui nous a reçu dans son cabinet de travail pendant plus de 40 minutes pour un entretien.’’ a indiqué Mgr. Unda Yemba Gabriel.

L’Homme de Dieu a prié pour le Gouverneur de la province. ‘’Prions Dieu pour qu’il le comble de ce don inaltérable dans la conduite de son peuple vers un lendemain meilleur qu’il soit rassuré que notre Région Episcopale le soutien et l’accompagnera dans toutes ses actions’’ a ainsi exprimé le Bishop Unda Yemba Gabriel.

Il a rappelé que la Conférence Centrale de 2018 tenue à Kolwezi a supprimé les élections épiscopales après le premier mandat et a pris une décision historique de consacrer un candidat nouvellement élu évêque à vie. « Cette décision se justifie par deux raisons majeures, car en quatre ans, réalisme oblige, il est difficile d’effectuer des visites de travail sur toute l’étendue de la Région Episcopale pour y construire des églises, des écoles, des hôpitaux etc… toute cette immensité du travail provoque le stress dans le chef de nouveaux élus. De ce fait, la nouvelle procédure électorale est avantageuse pour les nouvelles générations. »

L’Evêque Unda a annoncé l’élection de deux nouveaux Evêques lors de la prochaine conférence centrale du Congo à Kindu en 2020. Ceci portera à six, le nombre des régions épiscopales dans la Conférence Centrale du Congo. Il a aussi annoncé l’agrément de l’Université Méthodiste Unie de Kindu par le Ministère de tutelle.

Une minute de silence a été observée en mémoire des Pasteurs et laïcs décédés au courant de cette année ecclésiastique. L’évêque a recommandé à Dieu les âmes des personnes disparues.

Le Bishop Unda a rappelé que le thème retenu dans notre Région Episcopale est « Levons-nous et bâtissons avec Christ ». Ce mot d’ordre selon le Bishop Unda, concerne tous les fidèles de l’église méthodiste unie soucieux de notre croissance collective. « L’Union fait la Force » dit-il.

L’heure étant à l’auto prise en charge, le Bishop Unda a indiqué que « Levons-nous et bâtissons » consiste à la collecte de 1$ par mois et par fidèle. Selon le Bishop, si tout le monde se lève comme un seul homme, l’église gagnerait 532 mille dollars par mois et 6 millions 384 mille dollars par an. « Cette contribution permettra à l’église de disposer des moyens financiers suffisants pour faire avancer l’œuvre de Dieu à travers l’évangélisation en construisant des temples et améliorations des conditions de vies des serviteurs, un pilier majeur de la dimension de son évangélisme social. »

S’agissant de la partie publique et communautaire, le Bishop Unda a indiqué que l’église méthodiste unie au Congo Est construit des écoles, des hôpitaux et donner des bourses aux étudiants qui étudient dans ses universités.

Le Bishop Unda a aussi fait savoir que la vision de contribution de 1$ a franchi les frontières de la Région Episcopale du Congo et sert de modèle à d’autres Régions. Il a annoncé une évaluation systématique du niveau d’intériorisation de la démarche de contribution de 1$ afin de mettre en place des nouvelles stratégies pour l’avancement de l’œuvre de Dieu dans la Région Episcopale du Congo Est.

Après une longue pause, le Comité exécutif s’est tenu jusque tard dans la soirée.

Autres faits importants

Le culte d’ouverture de la 7ème session de la Conférence Annuelle du Congo Est a aussi connu la participation des autorités politico-administratives du territoire de Kibombo. Sur cette photo, on peut apercevoir l’administrateur du territoire de Kibombo (à gauche) et le Bourgmestre de la Commune rurale de Kibombo (à droite). Photo by Chadrack Londe

Le culte d’ouverture a connu la participation de l’administrateur du territoire de Kibombo. Le Bourgmestre de cette commune rurale a aussi pris part à cette cérémonie.

Le Surintendant de Kibombo vient de recevoir un appui pour son moyen de locomotion. Il vient de recevoir une moto achetée par le Bureau Épiscopal. La remise vient de s’effectuer à la grande satisfaction des fidèles du district ecclésiastique de Kibombo. Photo by Chadrack Londe

Au cours de celle ci, le Bishop Unda Yemba Gabriel a également procédé à la remise d’une moto au Surintendant du District Ecclésiastique de Kibombo pour lui féliciter dabs l’évangélisation.