Rencontrer notre Bishop

Other Manual Translations: English (Anglais)

L’évêque Gabriel UNDA YEMBA

Actif

Afrique

Conférence centrale du Congo

Zone épiscopale de l’Est du Congo

L’évêque Gabriel Yemba Unda a été réélu comme évêque méthodiste uni par les délégués lors de la réunion de la Conférence centrale du Congo.

Unda a été le premier évêque élu le 18 mars lors de la réunion quadriennale à Kamina, en République démocratique du Congo. Au premier tour de scrutin, il a reçu 277 des 287 votes exprimés. Il a été élu dans la région épiscopale de l’Est du Congo, et continuera à servir cette région. 

Il a été élu évêque pour la première fois en 2012, après la création de la zone épiscopale de l’Est du Congo par la Conférence générale. Maintenant qu’il a été réélu, Unda sera évêque à vie.

Au cours de son premier mandat, Unda s’est concentré sur la reconstruction des sanctuaires détruits pendant la guerre, mais il va maintenant se concentrer sur la construction d’un centre de compétences pour les femmes.

“Les femmes ont le plus souffert pendant la guerre civile dans ma région et le centre leur fournira une formation pour améliorer leur vie. Quand vous soignez une femme, vous soignez les enfants et la nation aussi”, a déclaré Unda.

Pendant son mandat d’évêque, Unda a supervisé une partie du Congo qui a connu des violences récurrentes depuis 1998, avec des millions de morts ou de personnes déplacées de leurs foyers. Géographiquement, la Conférence de l’Est du Congo est la plus importante de la République démocratique du Congo. La zone définie par cette conférence englobe les provinces du Maniema et du Nord et Sud-Kivu à l’est – qui confinent au Rwanda, au Burundi et à l’Ouganda – et l’Oriental et l’Équateur dans la partie nord du pays – qui confine au Sud-Soudan et à la République centrafricaine. Les bureaux épiscopaux se trouvent dans la ville de Kindu, la capitale de la province du Maniema.

L’Unda a travaillé avec les conférences du Tennessee, de Memphis et de Californie-Pacifique pour collaborer à “Congo Women Arise” – une initiative visant à répondre aux besoins des survivantes de viols dans un endroit souvent appelé “la capitale mondiale du viol”. Les recherches indiquent que 12 % des femmes du pays ont été violées au moins une fois et que 48 femmes sont violées toutes les heures.

L’Unda travaille à l’évangélisation des populations indigènes connues sous le nom de pygmées, ainsi qu’à un meilleur accès à l’éducation et aux soins de santé.

Unda est le plus jeune enfant d’une famille de six personnes.  Sa mère est morte quand il avait 8 mois et il a grandi sous la protection des missionnaires. Il a étudié la théologie à Mulungushi.

Sa femme est morte il y a 10 ans, et il a huit enfants survivants.

Source : https://www.unitedmethodistbishops.org/person-detail/2464103